Dératisation en Wallonie avec pièges à colle

Les pièges à colle pour piéger souris ou rats sont interdits en Wallonie.

Dératisation Wallonie et pièges à colle
Piège à colle utilisé en dératisation

Il sera dorénavant strictement interdit d’utiliser des pièges à colle pour attraper des souris ou des rats dans toute la Wallonie en Belgique.

Cette mesure entrera en vigueur à partit du premier janvier 2019.

C’est le gouvernement wallon qui a édité un « code wallon du bien-être animal ».

L’extrait de la partie du code qui recouvre entre autres les prestataires de service en parle dans l’Article. D.57 paragraphe 1er.

Il dit: Un animal ne peut être mis à mort que par une personne ayant les connaissances et les capacités requises, et suivant la méthode la plus sélective, la plus rapide et la moins douloureuse pour l’animal.

Ensuite ce code dit textuellement: « Qu’un animal peut être mis à mort uniquement après anesthésie ou étourdissement, sauf dans les 3 cas suivants » :

1° Force majeure ;

2° Pratiques de la chasse ou de la pêche ;

Lutte contre les organismes nuisibles ;

Ensuite dans le chapitre 4 qui nous intéresse et qui s’intitule: « Pratiques interdites et interventions autorisées sur les animaux », le code précise à l’article D.39 paragraphe 12, qu’il est interdit d’utiliser un piège à colle. Par extension et c’est nous qui soulignons, il est évident que les tubes à colle sont aussi interdits, puisqu’ils ont la même fonction.

Nouvelle réglementation en Wallonie:

La Wallonie se dote ainsi d’un Code wallon du Bien-être animal pour la première fois de son histoire.

Ce code est éclairé par les acteurs de terrain et les citoyens.

Il constitue la plus grande réforme menée en matière de Bien-être animal et remplace la loi du 14 août 1986.

Ce texte a pour ambition d’assurer la protection et le bien-être des animaux, en tenant compte de leurs besoins physiologiques et éthologiques, ainsi que de leurs rôles au sein de la société et de l’environnement.

Ce document présente la législation wallonne en matière de protection et de bien-être des animaux en vigueur à partir du premier janvier 2019.

Nous ne savons pas encore à l’heure actuelle comment la Région Bruxelloise et la Région Flamande vont réagir en Belgique, suite à l’entrée en vigueur de ce code en Région Wallonne.

Professionnels comme non professionnels sont visés par cette interdiction.

Toute personne contrevenant à ce règlement encourt 8 jours à 3 ans d’emprisonnement et/ou une amende de 100 à 1.000.000 d’euros.

A bon entendeur…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *